Le QUIZ : et si vous le mettiez au centre de votre design de formation ?

Infographie_quiz

Vous souhaitez créer facilement une expérience de formation en ligne stimulante, adaptée à différents niveaux et facile à maintenir à jour ? Avez-vous pensé à former par le questionnement ?

Le quiz est généralement confiné à un rôle d’évaluation, placé en aval ou en amont de la matière. Il sert à obtenir une mesure des connaissances, mais n’intervient pas dans l’apprentissage lui-même. Et pourtant : il est également (surtout ?) un puissant outil d’apprentissage ! Le quiz est tout à fait adapté en tant qu’activité principale de la formation et peut ainsi se positionner au coeur de l’acquisition de connaissances. Motivant, adaptatif et valorisant, il répond particulièrement à ces besoins :

  • Quand le public-cible a un niveau de base hétérognène
  • Quand la formation doit pouvoir être suivie par petits morceaux (en déplacement, dans un environnement où les interruptions sont fréquentes)
  • Quand la formation doit pouvoir être mise à jour facilement et fréquemment
  • Quand la formation est récurente (par exemple pour une re-certification annuelle)
  • Quand la formation doit pouvoir être traduite facilement dans plusieurs langues
  • Quand le participant doit être stimulé et challengé (a priori… tout le temps !)

Voyons quelques raisons de favoriser un design de formation dont l’activité principale est le quiz.

Le questionnement : une activité qui mobilise l’attention et la concentration

En tant qu’activité pédagogique, le quiz présente l’avantage de rendre actif et de stimuler l’apprenant. D’un point de vue cognitif, chaque question posée le pousse à passer en revue ce qu’il sait sur le sujet. Si un lecteur attentif fera peut-être de même en s’impliquant dans la consultation de ressources (slides, vidéos,…), il y a de fortes chances pour qu’un parcours passif de ces contenus se fasse avec une attention de plus en plus faible. Le quiz prévient cette déconcentration en donnant un feedback (bonne ou mauvaise réponse) après chaque réponse : l’apprenant est immédiatement conscient du fait qu’il n’accorde plus l’attention nécessaire à l’acquisition et l’utilisation de connaissances. Il sait ainsi qu’il doit se reconcentrer, ou qu’il est temps de faire une pause avant de découvrir de nouvelles informations.

De plus, la conscience d’être en train de se tester, de se mettre à l’épreuve, stimule l’envie de faire au mieux et apporte un côté ludique au processus d’apprentissage. Le parcours de la matière se fait au travers de prises de décisions successives, de challenges pour l’apprenant.

Des micro-feedbacks stimulants

Le quiz est souvent utilisé comme outil de diagnostic : c’est en effet un outil efficace pour donner un feedback à l’apprenant. Un feedback perd cependant de son efficacité s’il ne peut être directement lié à un moyen de corriger les lacunes constatées. Un quiz complet effectué en fin de formation permet d’évaluer la réussite ou non de la formation mais, en cas d’échec, l’apprenant se sent-il motivé à retourner consulter de nombreux pans de la formation afin de s’améliorer ?

A l’inverse, si l’apprentissage se fait au travers d’un quiz, le feedback est immédiat et très ciblé. Il remplit ainsi pleinement son rôle de renforcement, en confirmant qu’une connaissance est acquise et en rendant l’apprentissage directement perceptible, et de guide, en apportant la connaissance manquante. En effet, quel meilleur moment pour apporter de l’information qu’à l’instant où l’apprenant constate qu’elle lui manque ?

Reconnaissance de l’expertise

Il est parfois difficile dans une formation de prendre en compte des besoins et des niveaux d’expertise différents. C’est pourtant un aspect critique de la formation en ligne : un contenu trop générique et commun quelque soit le niveau de l’apprenant peut vite décrédibiliser la formation et casser toute motivation. Si une personne possédant un bon niveau sur un thème se retrouve face à de la matière qu’il maitrise déjà, il aura le sentiment que sa connaissance n’est pas reconnue et que la formation ne lui est pas destinée. Il passera ainsi à côté d’informations dont il a besoin mais qui sont abordées ailleur dans la formation.

A l’inverse, les mêmes informations présentées sous forme de quiz auront un impact très différent sur les personnes possédant déjà une certaine expertise. En effet, être challengé à travers des questions et pouvoir donner la bonne réponse donne un sentiment de maîtrise et valorise le savoir. L’expert aura d’autant plus envie de combler ses quelques lacunes lorsqu’il fera des erreurs, afin de parvenir à un sans-faute.

En plus d’éviter aux apprenants de parcourir de la matière qu’ils maitrisent déjà, la formation par le quiz permet également d’adapter sa durée aux besoins de chaque participant. L’apprentissage et l’évaluation étant faits simultanément par le questionnement, le participant sait immédiatement s’il a atteint le degré de connaissance attendu. Il n’a ainsi pas besoin de parcourir toute la matière pour déterminer ce qu’il a besoin d’approfondir ou non avant de passer à une évaluation finale : il approfondit simplement les questions sur lesquelles il fait des erreurs, en particulier si le quiz peut lui suggérer des ressources à cette fin.

Des connaissances faciles à tenir à jour

Pour être pérenne, une formation en ligne doit pouvoir évoluer au fil du temps. Cette évolution couvre deux aspects : premièrement, il doit être aisé pour l’expert d’en modifier le contenu pour le tenir à jour et le développer ; deuxièmement, il doit être possible pour les anciens participants de se mettre à jour sur ce qui a changé.

Maintenir à jour une banque de questions est un exercice aisé, plus que de maintenir à jour un contenu médiatisé (voix enregistrées, vidéos,…). L’expert peut intervenir sur les questions à modifier ou en ajouter de nouvelles sans que cela n’implique un important travail d’illustration ou d’enregistrement quelconque. Les mises à jour peuvent ainsi se faire plus fréquemment, par petites touches.

Travailler sur de la matière finement découpée en questions permet également de séparer aisément ce qui est nouveau de ce qui ne l’est pas. Il est ainsi très facile de constituer un deuxième quiz ne reprenant que ce qui a été mis à jour afin d’inviter d’anciens participants à actualiser leurs connaissances, sans leur faire perdre leur temps sur ce qu’ils ont déjà vus. Un bon moteur de quiz permettra même de ne faire qu’un seul questionnaire, qui choisira les questions à afficher en fonction du profil et de l’historique du participant. Mettre en place une formation récurente s’adaptant à chaque participant en fonction de ses besoins n’a jamais été aussi simple !

Pensez-y pour votre prochaine formation en ligne ! Et n’hésitez pas à contacter e-teach, nous avons une solide expérience en matière de formation par le quiz.

This entry was posted in Non classé. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *